EVE

MAISON À EVERE – 1/3
Construction d'une annexe (2009 - 2012)

Cette maison mitoyenne borde une chaussée fréquentée de Bruxelles. Les nuisances de celle-ci étaient d'autant plus ressenties dans le séjour qu’un ensemble d'annexes s’interposait avec le jardin et faisait obstacle à la lumière naturelle.

MAISON À EVERE – 2/3

Nous avons voulu reconnecter la maison avec son jardin et l'intérieur d'îlot via deux stratégies.

Tout d'abord en coupant le rez-de-chaussée de la voirie en doublant le châssis à rue avec un vitrage translucide, et en recomposant les espaces autour d'une vue vers le jardin. Celle-ci se concrétise via une nouvelle baie dont la dimension carrée est reprise dans l’ouverture des deux murs porteurs existants.

Ce rythme de trois carrés est souligné les lames du nouveau parquet qui dirigent le regard vers la fenêtre en forme de cible. L'effet tunnel de cette enfilade est adouci par la verrière du nouveau salon qui capte le soleil de l'après-midi.

Ensuite, à l'étage, la chambre principale se voit reliée à l'extérieur via une terrasse dont le sol se prolonge et résonne par sa couleur avec la verrière du hangar. Celui-ci renvoie aux arbres et à la grande dimension de l'intérieur d’îlot, élargissant ainsi la sensation d’espace

MAISON À EVERE – 3/3

Photographies : Marie-Françoise Plissart ©

Entreprises générales : RD Construct, FSP Home
Coordination sécurité et santé : SecuriSan
Stabilité : Teleman EGM, Gamaco

MAISON À EVERE – 1/3
Construction d'une annexe (2009 - 2012)

Cette maison mitoyenne borde une chaussée fréquentée de Bruxelles. Les nuisances de celle-ci étaient d'autant plus ressenties dans le séjour qu’un ensemble d'annexes s’interposait avec le jardin et faisait obstacle à la lumière naturelle.

MAISON À EVERE – 2/3

Nous avons voulu reconnecter la maison avec son jardin et l'intérieur d'îlot via deux stratégies.

Tout d'abord en coupant le rez-de-chaussée de la voirie en doublant le châssis à rue avec un vitrage translucide, et en recomposant les espaces autour d'une vue vers le jardin. Celle-ci se concrétise via une nouvelle baie dont la dimension carrée est reprise dans l’ouverture des deux murs porteurs existants.

Ce rythme de trois carrés est souligné les lames du nouveau parquet qui dirigent le regard vers la fenêtre en forme de cible. L'effet tunnel de cette enfilade est adouci par la verrière du nouveau salon qui capte le soleil de l'après-midi.

Ensuite, à l'étage, la chambre principale se voit reliée à l'extérieur via une terrasse dont le sol se prolonge et résonne par sa couleur avec la verrière du hangar. Celui-ci renvoie aux arbres et à la grande dimension de l'intérieur d’îlot, élargissant ainsi la sensation d’espace

MAISON À EVERE – 3/3

Photographies : Marie-Françoise Plissart ©

Entreprises générales : RD Construct, FSP Home
Coordination sécurité et santé : SecuriSan
Stabilité : Teleman EGM, Gamaco

EVE